Référencement payant : c’est quoi exactement le SEA ?

Afin que l’on puisse améliorer son taux de conversion, mais aussi se forger une visibilité tentaculaire, on doit préalablement mettre sur pied une bonne stratégie de référencement. Ainsi, parmi les différents leviers auxquels s’appuient les entreprises pour améliorer leur référencement figure le référencement payant, plus couramment connu sous le sigle de SEA.

Qu’est-ce que le référencement SEA ou référencement payant ?

Au même titre que le référencement naturel SEO (Search Engin Optimization), le SEA (Search Engine Advertising) fait partie intégrante du SEM (Search Engine Marketing). La définition du SEA est très simple : c’est une technique dont l’ADN est le référencement sur les régies publicitaires des moteurs de recherches (Google, Bing, Yahoo, etc.) via l’acquisition des liens commerciaux ou liens sponsorisés. Ainsi, grâce au SEA, on peut espérer répondre à des requêtes précises et conquérir de nouveaux clients. Concrètement, les résultats issus d’une campagne de référencement SEA se distinguent très bien du fait qu’ils sont mis en évidence au-dessus de résultats organiques issus du référencement naturel.

Le SEA est basé sur un mécanisme d’enchères sur mots-clés

Le mécanisme de fonctionnement du référencement payant s’avère relativement simple bien que cela semble compliqué au premier abord. Le moteur de recherche incite les annonceurs souhaitant se faire une place dans la première page des résultats SERP à faire grimper les enchères. À noter que les annonceurs ne seront privilégiés par le moteur de recherche que s’ils acceptent de payer au prix fort les mots-clés tant convoités par leurs concurrents. Le montant qu’ils vont miser sur ces mots-clés correspond alors au montant maximum qu’ils s’apprêtent à dépenser pour chaque clic que ceux-ci pourraient engendrer. Ce système est donc connu sous l’appellation de « coût par clic ou CPC ». Il s’agit ici d’un système de tarification basé sur un mécanisme dans lequel on s’engage à verser une somme au moteur de recherche dès lors qu’un internaute clique sur son annonce commerciale, que cela aboutisse à une conversion ou non.

Référencement SEA : pourquoi y succomber ?

Dynamiser ses ventes, renforcer sa visibilité, enrichir sa base de données client, améliorer le taux de conversion, soigner son e-réputation… nombreux sont les objectifs commerciaux dans lesquels le SEA occupe un rôle central. L’intérêt du SEA réside principalement dans ses effets pouvant se faire sentir immédiatement, inversement au SEO qui requiert plus de temps avant de porter ses fruits. Bien sûr, les liens commerciaux sont diffusés par le moteur de recherche dès lors qu’un internaute réaliser sa recherche. Le second avantage du SEA est que l’on ne verse la somme prévue que lorsqu’un internaute clique sur son annonce grâce au fameux CPC. On peut alors éviter d’investir une importante somme d’argent pour des gens qui ne vont pas s’intéresser à l’annonce que l’on souhaite diffuser. D’ailleurs, le référencement payant n’exige pas une dépense minimale.

Quels sont les avantages du référencement naturel ?
Utiliser le référencement pour apparaître sur Google Maps